Membres

Diana Barbosa Pereira

Membre du comité du Ciné-club universitaire de Genève depuis 2014, elle participe à l’élaboration de la programmation, rédige des articles pour la revue et promeut les différents cycles de projections. Entre 2015 et 2019, elle suit des études de Bachelor en Information documentaire à la Haute école de gestion de Genève. Elle rejoint l’AIR après avoir collaboré au cycle de films Les Saisonniers en Suisse.

Mélanie Borès (trésorière AIR)

Titulaire d’un Master of Arts en Etudes curatoriales et critiques (Master de recherche CCC) de la HEAD depuis 2012 et d’un Bachelor en littérature comparée et en langues et littératures françaises et latines médiévales obtenu en 2010 à l’Université de Genève. Entre 2012 et 2015, elle est engagée à la HEAD en tant que chercheuse pré-doctorante dans le cadre du projet de recherche PIMPA/PPR sur les processus mémoriels dans les sociétés post-conflit, soutenu par le FNS (Fonds national suisse de la recherche).

Manuela Canabal

Après une licence en histoire portant sur l’urbanisme genevois des années 1960, elle a mené des recherches en histoire des sciences tout en étant assistante au sein de différents instituts de l’Université de Genève. Elle travaille comme conceptrice-rédactrice freelance depuis 2012 et a rejoint en 2017 le service du Mémorial du Grand Conseil en qualité de rédactrice. Elle a par ailleurs publié un livre intitulé La Placette de Pierre Braillard: un projet d’urbanisme à Genève (1958-1967) en 2016 (Droz, collection des Cahiers de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Genève).

Marie-Luce Desgrandchamps

Docteure ès Lettres, elle est chargée d’enseignement au Département d’histoire générale de l’Université de Genève. Elle a également travaillé pour la Maison de l’histoire de l’Unige et pour le Festival Histoire et Cité (2014-2017). Ses recherches portent sur l’histoire de l’aide humanitaire, des ONG, des organisations internationales et de l’Afrique contemporaine. En 2018, elle a notamment publié un ouvrage intitulé L’humanitaire en guerre civile. La crise du Biafra (1967-1970) aux Presses universitaires de Rennes.

Sébastien Farré

Directeur exécutif à la Maison de l’histoire de l’Université de Genève, il a été maître-assistant de 2007 à 2014 au Département d’histoire générale de cette même université. Il a bénéficié d’une bourse du FNS de 2010 à 2012. Durant cette période, il a été chercheur-invité à l’Université de Columbia (New York) et à l’Université d’Oxford. Ses recherches portent sur les institutions et les pratiques humanitaires, sur l’Espagne contemporaine et sur l’immigration en Suisse.

Hélène Gerster (secrétaire AIR)

Enseignante à l’École Supérieure d’Arts appliqués de Vevey, artiste et historienne de l’art, elle développe une recherche autour des cartes, de l’espace public et de ses enjeux. Ce travail se compose autant d’objets que de mots. En parallèle, elle collabore régulièrement avec une marchande d’art moderne et contemporain genevoise, entre autres, lors du salon artgenève.

Sylvie Guichard

Docteur ès Sciences économiques et sociales et maître d’enseignement et de recherche à la Faculté de droit de l’Université de Genève, elle travaille sur le système politique et juridique de l’Inde contemporaine. Elle a notamment publié un ouvrage intitulé The Construction of History and Nationalism in India: Textbooks, controversies and politics (Routledge, 2010). Ses enseignements se concentrent sur les relations entre religion et politique.

Anaïs Lemoussu

Après une licence en histoire et conservation du patrimoine culturel, elle est titulaire d’une maîtrise d’histoire également obtenue à l’université de Caen Basse-Normandie et d’un master en histoire et métiers de l’image et du son à l’université Paris-Est Créteil. Depuis 2011, elle travaille comme chargée d’information et de sensibilisation à l’office du patrimoine et des sites de l’Etat de Genève.

Thierry Maurice (président AIR)

Collaborateur scientifique pour le Festival Histoire et Cité. Docteur ès Lettres, il a été assistant et chargé d’enseignement au Département d’histoire générale de l’Université de Genève. Il travaille principalement sur l’histoire contemporaine espagnole dans une perspective politique et mémorielle. Il a publié en 2013 aux Presses Universitaires de Rennes un livre intitulé La Transition démocratique. L’Espagne et ses ruses mémorielles (1976-1982).

Jean Perret

Directeur entre 1995 et 2010 du Festival international de cinéma de Nyon refondé en Visions du Réel. Il se voit confier entre 2010 et 2018 le Département Cinéma de la HEAD – Genève, nommé dès lors cinéma du réel. Depuis, en indépendant, il poursuit ses activés en lien avec de nombreuses publications, conférences, cours et séminaires dans différentes écoles de cinéma et festivals au plan national et international. Il porte un intérêt avéré aux images dans leurs rapports au monde.

Sarah Scholl

Historienne et journaliste, elle travaille sur les transformations culturelles, politiques et religieuses des XIXe et XXe siècles occidentaux. Elle est docteure en histoire et civilisations de l’Ecole des hautes études en sciences sociales de Paris et docteure en théologie de la Faculté de théologie protestante de l’Université de Genève. Elle a été responsable de la rubrique religions du quotidien romand Le Courrier (1999-2004), puis assistante en histoire du christianisme à l’Université de Genève (2005-2012). Actuellement, elle est boursière postdoctorante du FNS.

Yan Schubert

Assistant au Département d’histoire générale de l’Université de Genève puis maître d’enseignement et de recherche suppléant à l’Université de Lausanne (2003-2011), il a été chercheur associé à la HEAD entre 2012 et 2015. Ses recherches portent sur l’Allemagne contemporaine, le génocide juif, la mémoire et les politiques mémorielles. Il occupe par ailleurs un poste de conservateur de la collection beaux-arts de la Fondation Gandur pour l’Art depuis 2011.